Edmond : Une pièce brillante

EDMOND D’ALEXIS MICHALIK AU THEATRE DU PALAIS ROYAL

Depuis quelques mois j’ai délaissé les articles portant sur les activités culturelles, pourtant j’a i vu de bons et beaux films, de belles pièces de théâtre et de belles expositions. Pour citer seulement quelques évènements et émotions : L’exposition Vermeer et ses contemporains au Louvres, le petit maître corrigé de Marivaux à la comédie Française et le film Caire confidentiel. Pour les deux derniers évènements, ne les ratez pas.

Je reprends le clavier pour une pièce connue et reconnue avec 5 Molières en 2017 , une création qui le mérite.

C’est la belle époque, la naissance du cinéma, des syndicats et aussi de la grande Sarah Bernhardt et des lupanars. Une France qui a confiance belle, de ses arts et technologies, Renault créée sa première voiture en 1898. Le spectacle commence en 1895 et se termine le 27 décembre 1897, jour de la première de Cyrano de Bergerac.

Cette pièce fut jouée plus de 20 000 fois au XXème siècle ce qui la classe au panthéon du théâtre français.

Les deux Georges Courteline et Feydeau  sont présents dans la pièce et aussi la grande Sarah, la muse d’Edmond Rostand qui a interprété sa première pièce en vers la princesse lointaine qui fut parait-il un four.  Edmond Rostand après un première pièce décriée, se cherche, il est poète et veut exprimer son art en vers, Sarah Bernhardt le met en relation avec un grand comédien et enfin il retrouve son inspiration en puisant dans son entourage les personnages de sa pièce, de son oeuvre.

C’est une pièce sur la création artistique, sur le monde des acteurs, une ode à la culture, drôle, rythmée et flamboyante. Les quiproquos sont omniprésents comme les pièces de ce fin siècle, et l’énergie impérieuse.

A ne pas manquer.

Un spectacle à vertus thérapeutiques. Alors ne résistez pas

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *